Nous contacter

     Téléphone : +33 (0)2 98 55 88 31

Body Language n°2

PHOTOTHÉRAPIE

  • fil tenseurs

Le traitement anti-âge en douceur.

La lumière est un phénomène physique, un transport d’énergie sans transport de matière. Elle est constituée de l’ensemble des ondes électromagnétiques perçues par la vision humaine, c’est-à-dire du violet au rouge.
La perception de la lumière est généralement source de souvenirs d’un moment similaire, une journée printanière n’aura pas la même répercussion qu’une journée automnale. D’un côté nous avons des souvenirs de canicule et de l’autre de grand froid. Tout ça pour parler de l’influence de la lumière sur le moral, mais saviez vous que la lumière regorge de vertus envers notre peau ?
Cela se nomme la photomodulation, ou le principe d’agir sur les récepteurs de nos cellules cutanées afin de minimiser ou de « moduler » certains dysfonctionnements. Lesquels ?

Améliorer la cicatrisation en post acte chirurgicaux ou pour accompagner un acte esthétique comme une injection, atténuer les rougeurs en modulant l’inflammation, soigner une acné, estomper les taches, améliorer l’apparences de vergetures….
Il s’agit d’une technique dont le pouvoir de guérison est très efficace et indolore. Elles n’émettent aucun ultraviolet et n’émettent pas de chaleur.
Chaque couleur est dotée de sa propre longueur d’onde. Il suffit donc de choisir la couleur adaptée à l’indication.
Les LED ont également une action stimulatrice dans la fabrication du collagène et donc la lutte contre le vieillissement cutané.

CRYOLIPOLYSE

  • CRYOLIPOLYSE

Remodelez votre silhouette !

C’est le printemps, et c’est le moment de s’occuper de sa culotte de cheval.

Si, malgré le sport et une alimentation équilibrée l’harmonie de votre silhouette reste gâchée par quelques bourrelets récalcitrants, alors la cryolipolyse peut être la solution.

Le froid de la cryothérapie nous apporte une solution innovante. Et ça tombe bien, puisque elle est disponible dans la plupart des cabinets de médecine esthétique.

Pendant une heure, la nouvelle pièce à main plonge le bourrelet récalcitrant dans un froid intense pour en venir à bout, sans effort.

La cryothérapie est un traitement non-chirurgical de remodelage utilisant le froid pour venir à bout des cellules graisseuses tenaces, utilisant l’organisme pour les éliminer naturellement. Les zones favorites seront les bourrelet du ventre, les poignées d amour, les hanches, les fesses, les genoux, les cuisses, les bras, le bas du dos…

Pas d’aiguilles, pas de régime spécial, pas de compléments alimentaires, pas de chirurgie…

Le choix des candidats à cette technique est déterminant pour obtenir un résultat de qualité. Ce résultat est définitif (les cellules graisseuses sont détruites) et visible environ quatre à six semaines après le traitement

N’oubliez pas, la santé vient de l’intérieur alors, souriez et aimez-vous !

ACIDE HYALURONIQUE / TOXINE BOTULIQUE : QUEL PRODUIT POUR QUELLE INDICATION ?

  • injections hyaluronique -dr-sannier-dermatologue.specialiste-esthetique

Quelle différence entre l’Acide hyaluronique et le Botox ?

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le derme.
L’injectable est un produit de comblement qui permet de remodeler les pommettes, les sillons nasogéniens, les plis d’amertume, les rides autour de la bouche et toute perte des volumes du visage.

Le botox, ou toxine botulique n’est pas un produit de comblement. C’est un produit d’injection qui permet de bloquer des muscles responsables de l’apparition des rides d’expression, comme celui du front, ceux entre les sourcils ou celui de la patte d’oie pour entrainer ensuite un lissage des rides et de ces régions.


Comment agissent-ils sur le traitement des rides ?
L’acide hyaluronique va détendre les muscles faciaux puis combler les plis très marqués.
Le botox bloque des muscles en empêchant leur contraction et entrainent ensuite un lissage de la peau.


Quels sont leurs points communs ?
Ils permettent de lisser des rides du visage et des plis de façon harmonieuse.


Quelles zones d’injections va-t-on traiter avec l’un ou l’autre produit de comblement ?
Le botox permet de traiter le front, les rides du lion et celles de la patte d’oie.
L’acide hyaluronique traite tout le reste du visage.


Comment se pratique les injections ?
Après une désinfection préalable, on peut appliquer une crème anesthésiante avant la séance ou faire une anesthésie locale comme chez le dentiste.
On repère les zones à traiter en position assise et l’on traite soit à l’aiguille soit à la canule en fonction des zones à traiter.


Doit-on renouveler l’opération ?
Le rythme idéal de renouvellement pour le botox se situe entre 6 et 12 mois.
Le renouvellement d’une injection d’acide hyaluronique se situe entre 8 et 16 mois


Ces produits permettent-ils de traiter d’autres indications ?
La toxine botulique est également utilisée pour l’hyperhidrose des aisselles, des pieds et des mains. Cette molécule est aussi régulièrement utilisée par les ophtalmologues pour des corrections au niveau des yeux.
L’acide hyaluronique quant à elle, permet de traiter en profondeur la peau lui redonnant souplesse et hydratation.